Bienvenue sur le site de Juliette Porée

Ma promenade du 4 février 2014, par Juliette Porée


Je suis parti de chez moi et j'ai pris mon chemin habituel le long du canal. Qui dit canal dit canards !


Ce qui est bien à Bar-le-Duc, c'est que quand on se met à marcher on arrive très vite dans des endroits qui ne ressemblent plus du tout à une ville.

Je connais bien le chemin jusque là. C'est mon petit tour habituel. Au retour, au lieu de prendre à gauche par la route moche qui ramène en dix minutes à ma maison, je me suis dit que j'allais prendre à droite et voir si je pouvais rejoindre le haut de la ville.

Après une centaine de mètres, j'entre dans une commune que je ne connais pas. Je cherche tout de même à continuer ma boucle, et emprunte une rue qui a l'air de pouvoir m'amener quelque part.


Oups, tout ce qu'il y a au bout c'est : une maison, un parking, et ce chemin. Mais je suis toujours orienté vers Bar-le-Duc, et il est bien entendu hors de question de faire demi-tour.


Je vois le genre.


Nonnn encore une décision à prendre :[ :[ :[
Je prends à gauche parce que ça monte et euh j'aurai un meilleur point de vue ?


Beaucoup de lutins dans cette forêt.

Après quelque temps le chemin se met à tourner sur lui même pour revenir en arrière. Je préfère continuer tout droit à travers les bois. Je passe une clôture, je sors du bois et

oups je me retrouve sur le plateau de tournage des teletubbies.




lol où est bar le duc


J'avance dans le pré, je passe une ou deux clotures et que vois-je au loin ? Est-ce Bar-le-Duc ? Nul ne le sait.

La descente est trop abrupte et je ne peux pas continuer dans cette direction. Je commence à avoir peur que la nuit tombe, que je me perde davantage et qu'il me faille passer la nuit dehors. Le coeur honteux, je reviens sur mes pas. Je retrouve le chemin de forêt et décide de continuer à le suivre là où il faisait demi-tour. Un panneau dessiné au feutre me conseille "PRUDENCE". Le chemin se change en piste de vélocross. Je marche longuement sur le chemin sinueux, passant sur des rampes de saut faites en bois et en terre. Je n'ai malheureusement pas d'images de tout ça car j'avais éteint mon portable pour conserver la batterie et éventuellement pouvoir appeler au secours.


J'aperçois un Bricomarché au loin ! Je suis sauvé !


Je suis de retour dans la commune dont j'ai oublié le nom et je marche le long de ce mur rassurant.


Oups je crois que j'étais complètement à l'opposé du point où je pensais être à la base ^__^


Dieu soit loué.






En bonus, un parking impressionnant et une étude de platanes !